Visuel du bouquet de services académiques

Circonscription de Laon

Pour l'école de la confiance
Vous êtes ici : Accueil > La classe > CYCLE Piscine >

ACTIVITE NATATION - AIDES A LA FLOTTAISON REPERES

  • LES AIDES A LA FLOTTAISON
  • Les grands tapis

Première découverte de la flottaison, de la perte des appuis plantaires, les grands tapis permettent les promenades assis, à genoux, allongé, debout… et les actions motrices des jambes ou des bras pour déplacer l’engin sur le bassin (attention à la sécurité : le tapis peut cacher un enfant sous l’eau).

  • Le "U" en mousse ou deux frites

Avec une frite sous chaque bras ou avec un "U" en mousse, l’enfant peut conserver l’équilibre vertical et découvrir les premières sensations autonomes de flottaison (d’abord debout puis progressivement allongé sur le ventre ou sur le dos)…

  • Deux frites

Très sécurisantes, deux frites permettent des situations d’équilibres variés et ludiques (seul ou à deux).

  • Les brassards

Avec les brassards le corps vertical se penche légèrement lors des déplacements. Souvent utilisés en maternelle les brassards rassurent les adultes (attention aux normes de fabrication : présence d’une valve de sécurité).

L’enfant peut se déplacer en grande profondeur, mais le matériel ne facilite pas les mouvements des bras et n’aide pas à l’horizontalité (à éviter si possible là ou l’enfant a pied).

  • La « frite »

Comme le "U" elle permet diverses découvertes d’équilibration lorsqu’elle est utilisée de différentes façons (entre les jambes, sous les épaules, derrière la tête…). Lors de ces premières découvertes ont peut associer une ceinture pour maintenir l’enfant en sécurité en cas de perte de l’engin.

En « chenille », maintenue par un camarade (voir photo) elle apporte les premières sensations de flottaison d’une manière collective et ludique… sommaire

Placée sous le ventre (comme une ceinture) ou sous les bras, elle permet les mouvements conjugués des bras et des jambes.

  • La ceinture

La ceinture remonte le corps à la surface, aide à l’horizontalité.

Attention elle provoque une horizontalité que les jeunes enfants ne sont pas tous prêts à accepter (certains « lutteront » pour rester verticaux (voir photo))

Elle peut être associée à la frite pour faciliter la flottaison et assurer une certaine sécurité (en cas de perte de la frite).

Elle peut être utilisée avec les nageurs pour éviter qu’ils ne se fatiguent trop. (lors des jeux collectifs).

  • La planche

Placée sous le corps elle maintient l’enfant horizontal à la surface en permettant une équilibration nouvelle et les actions motrices des jambes : elle ne met pas l’enfant en sécurité (elle peut facilement glisser. Par sécurité, l’associer à des brassards ou une ceinture).

Tenue progressivement à bout de bras (d’abord les bras et avant-bras sur la planche, puis les avant-bras uniquement pour terminer par une tenue à bout de bras) elle demande une décontraction dans l’eau pour maintenir l’horizontalité du corps et de la tête (regard vers la profondeur). La ceinture associée à la planche aide à positionner le corps horizontalement et évite que l’enfant ne se fatigue trop vite.

-* REMARQUES

Ce document ne se veut pas exhaustif, d’autres matériels de flottaison et d’autres combinaisons peuvent être proposées.

L’ensemble de ces repères peut vous permettre de bâtir votre progression dans la découverte du milieu en adaptant le matériel et les consignes aux objectifs visés sans oublier de donner du sens aux activités proposées en les mettant en jeu de façon ludique :

  • rondes - jeux collectifs
  • relais - parcours…

Philippe Mondon – CPC EPS Education physique et sportive – Laon

Mise à jour : 9 janvier 2018